annemarie.blog4ever.com

annemarie.blog4ever.com

POESIE PORTABLE

c'était l'époque où je ratais tout – l'époque où je me perdais tout le temps – je prenais toujours les mauvais trains – perdais tous mes amis – c'était l'époque où je dormais dans des cages d'escalier – où j'attendais des gens – qui ne venaient jamais – c'était l'époque avant – les téléphones portables – l'époque où les mots – que je laissais sur les portes – n'étaient pas lus davantage - que mes lettres d'amour



konsstrukVOUSaime






* ***** * * ************



un jour je serai riche – je ne verrai plus le ciel – qu'à travers des vitres – je ne connaitrai plus la pluie sur mon front – l'orangé du sodium et mon ombre étirée sur les trottoirs humides – et j'aurais des regrets – sans bien savoir lesquels


* * **** *







les moineaux – les moineaux qui quittent leur ligne à haute-tension – qui partent de partout – qui ont l'air soudain d'hésiter – qui groupés en nuée reviennent sur leur fil et puis n'en bougent plus – groupés et attentifs sous les nuages en mouvement



konsstrukVOUSaime



* ******* * * *** *****





la moindre de tes émotions - rebondit dans tous les coins de l'univers et me frappe en plein front - une poignée de dieux joue au billard avec nous - le jour où tu te pends - je vais tousser toute la journée - sans bien savoir pourquoi


(nb : prochainement : la sortie de NUIT NOIRE aux éditions rivière blanche. en attendant que j'en parle un peu plus longuement, voici la page de l'éditeur : HTTP://www.riviereblanche.com/nuitnoire.htm)

konsstrukVOUSaime





et si l'ultime épreuve – ou l'ultime faveur – était de vivre pour toute éternité – la même heure au même lieu – pour combien d'entre nous – le cap d'agde en plein hiver – à trois heures de l'après-midi ? pour combien d'entre nous – l'heure fantôme – celle du changement de l'heure d'été à l'heure d'hiver ? - une seule certitude face à toutes ces conneries – l'échec est toujours plus riche – que la réussite – et tous ceux qui iront au paradis – et se réjouiront pour l'éternité – sont des cons



konsstrukVOUSaime


tant que sera rempli ce monde – de connasses de fleurs – de crétins de bourdons – de jupes courtes et de gourmettes – armani et décapotables – fitness et esthéticienne – alors ce monde sera – un putain d'enfer – et je continuerai de me branler – dans ma putain de tour d'ivoire



konsstrukVOUSaime


INDIGESTE, SA POESIE, JE LA DIGERE ET J'Y DECOUVRE DES TRESORS DE VERITES : L'EXISTENCE

une fois dans ma vie - j'ai baisé une fille - qui disait vous au début et puis tu à la fin – comme dans un film d'alain delon – cette fille c'était une pute – elle était pas des masses mireille darc – j'étais pas trop alain delon – elle suçait mieux que mireille darc – j'ai joui plus fort qu'alain delon



konsstrukVOUSaime


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres